Destination pétillante

La Côte des Bar en Champagne

Je ne peux vivre sans champagne, en cas de victoire, je le mérite ; en cas de défaite, j’en ai besoin.

Napoléon Bonaparte

Terre de Champagne et de traditions. La Côte des Bar offre de superbes paysages de sommets boisés, des coteaux de vignes très pentus. C’est grâce à la nature de son sous-sol et au climat plus doux de la Champagne méridionale que la Côte des Bar produit des vins de caractère.

Avec près de 8000 hectares de vignes – plantés majoritairement de pinot noir, et dans une moindre mesure de chardonnay et pinot meunier ; 64 communes classées en appellation champagne et pas moins de 2500 viticulteurs : ce sont les chiffres d’un territoire composé de deux zones viticoles, le Barséquanais et le Barsuraubois. Héritiers de trois siècles de savoir-faire, les vignerons sont garants de la tradition et des règles de l’appellation champagne : vendanges à la main, taille courte, rendement limité à l’hectare et au pressurage, élaboration lente, naturelle et progressive.

Les chiffres clés du vignoble
de la Côte des Bar :

Aire de production champagne : 64 villages dont 31 du Barsuraubois et 33 du Barséquanais

Avec une surface viticole de 8000 hectares, notre vignoble représente 1/4 de l’AOC Champagne.

Nos maisons de Champagne expédient pas moins de 11 millions de bouteilles par an, mais il faut savoir que notre potentiel de production est en réalité de 80 millions de bouteilles. Savez-vous que la production totale est de plus de 300 millions ?

C’est parce que notre vignoble est majoritairement planté de cépage pinot noir (85%) que nos vins / 11% en chardonnay / 3% en meunier / et quelques cépages rares (arbane, petit meslier)

Acteurs de la filière champagne : 600 récoltants manipulants ou récoltants coopérateurs / 55 négociants / 13 coopératives

Emploi : plus de 2500 salariés ETP (équivalent temps plein)

Expéditions : environs 11 millions de bouteilles 

Poids économique de la production viticole : 315 millions d’euros (volume x prix du kilo)