A Paris, il rencontre une jeune provinciale native d’Essoyes, Aline Victorine Charigot. Attiré par la beauté et les formes généreuses de la jeune femme de dix-huit ans sa cadette, l’artiste lui demande de poser pour lui. Elle devient son modèle, et plus tard son épouse, et surtout, la mère de ses trois fils, Pierre l’acteur, Jean le cinéaste et Claude le céramiste.
En 1885, elle entraîne tout naturellement son époux à Essoyes. Conquis et charmé par les paysages et la manière de vivre des villageois, Renoir et sa famille y reviendront chaque été pendant trente ans. La maison familiale, achetée en 1896, accueille non seulement les Renoir, mais aussi bon nombre de leurs amis. Le peintre trouve en Champagne l’inspiration et les modèles pour ses toiles à travers les blanchisseuses du village, ses enfants et Gabrielle Renard, jeune essoyenne qui devient la nourrice de Jean, mais surtout le modèle favori du peintre.

L’espace des Renoir

Une exposition permanente à la découverte des Renoir
l’Espace Renoir présente une exposition permanente organisée en loges thématiques pour découvrir la vie du célèbre peintre.
Un spectacle audiovisuel
Un court-métrage en français ou en anglais pour découvrir Essoyes, dédié à la création chez les Renoir.
Une salle d’exposition temporaire 
Une boutique, un espace détente

Le jardin Renoir

Entre la loge d’accueil et l’Atelier, remontez l’allée d’un jardin-promenade, inspiré par la peinture de Renoir, entre arbres fruitiers, plantes vertes et fleurs odorantes.
Prenez le temps de flâner, installez-vous à l’ombre du pommier profitez-en pour, pourquoi pas, imiter Renoir, en prenant le temps d’esquisser quelques croquis.
Au bout du jardin, découvrez l’Atelier du peintre.

L’Atelier du peintre

Construit en 1906, pour ne pas déranger les enfants dans leurs jeux, Renoir peint ici de nombreuses toiles.
Le rez-de-chaussée de l’atelier vous invite à découvrir les différentes facettes de cet artiste : son attrait pour les couleurs, son envie de sculptures, son attirance pour les portraits…
Au centre de la pièce, comme en lévitation, le fauteuil roulant du peintre, symbole du courage et de la dévotion de l’homme qui a préféré renoncer à la marche plutôt qu’à la peinture.
Juste à côté, projetés sur une toile, quelques tableaux réalisés à Essoyes.
A l’étage, découvrez quelques objets authentiques. Les sculptures, bien sûr, mais aussi la boite de transport qui servait à rapatrier les toiles réalisées ici jusqu’à Paris.
Document rare, un film vous permet d’observer le peintre en plein travail.

La Maison Renoir

Cette demeure a appartenu aux descendants de Pierre-Auguste Renoir jusqu’en 2013 date à partir de laquelle grâce à la municipalité d’Essoyes et la Fondation du Patrimoine, elle a subi une rénovation importante dans le but de préserver son authenticité et l’âme de la maison familiale. Né en 1841, c’est en 1896 que le peintre achète sa première propriété. Et c’est Essoyes, village natal de son épouse AlineCharigot, que Renoir choisit. Il trouvait ici le calme et la sérénité que lui apportait la joie des retrouvailles familiales principalement en été ainsi que de nombreux thèmes encourageant son travail : le marché, les paysages, une église, des modèles…
Tout savoir sur l’ouverture de la Maison des Renoir à Essoyes dans l’Aube : cliquez ici