Bar-sur-Seine et ses environs vous transporteront de l’origine de l’ordre des Templiers à nos jours !

De sa prospérité des XVIe et XVIIe siècles, elle a su préserver un centre ville intéressant.

La visite du bourg (surmonté autrefois d’un château fort) vous fera connaître ses maisons à pans de bois ; la plus remarquable “La Maison Renaissance” reconnaissable à la statue Saint Roch épouse un angle de la rue de la République.

Un chemin à flanc de coteau mène à la Tour de l’Horloge, vestige du château médiéval. Elle fut reconstruite en 1948 après sa destruction lors des tragiques événements d’août 1944.

L’Eglise St Etienne construite entre 1505 à 1606 est l’une des plus vastes du département, elle mêle des éléments d’architecture Renaissance et classique à une architecture d’un gothique flamboyant.

Le long de la Seine la promenade du Croc Ferrand permet d’admirer les petits pavillons de villégiature nommés Cadoles entourées de jardinets où se réunissaient les notables à l’époque des frères Goncourt.

Si l’envie vous prend, vous pourrez suivre le Circuit des 3 Chapelles jusqu’à Notre Dame du Chêne, chapelle construite en 1867 autour d’un arbre abritant une statuette rustique de la vierge, et continuer jusqu’à la Commanderie d’Avalleur.

De la période Templière, il reste au Hameau d’Avalleur la Chapelle, la citerne et le soubassement du corps de logis. La Chapelle correspond à l’esprit templier par son architecture simple, sa sobriété. Fondée par les Templiers, La Commanderie passe aux mains des Hospitaliers de St Jean de Jérusalem (ordre de Malte) après la disparition en 1312 de l’ordre des moines soldats.

Circuit des 3 chapelles et plaquette de la visite de la ville disponible à l’Office de Tourisme